Qu’est-ce que la philosophie de l’éducation Maria Montessori ? – apprendre montessori


Qu'est-ce que la philosophie de l'éducation Maria Montessori ?

Maria Montessori a travaillé une grande partie de sa vie pour développer une philosophie directrice destinée à mieux enseigner aux jeunes enfants. C’est une approche fascinante de l’éducation, et ses implications en classe sont considérables.

Ceux d’entre vous qui enseignent l’anglais comme langue seconde trouveront peut-être certains de ses enseignements particulièrement inspirants et mériteront peut-être d’être essayés dans vos propres salles de classe.

Il est important de garder à l’esprit que les leçons sont très tactiles et basées sur l’environnement – donc si vous suivez vos cours en ligne via une webcam avec Cambly, Amazing Talker et d’autres emplois d’enseignement à domicile, ce n’est peut-être pas le style pour vous.

Qu’est-ce que la philosophie de l’éducation Maria Montessori ?

La philosophie de l’éducation Maria Montessori est un défi à la dynamique traditionnelle enseignant-élève.

Plutôt que l’enseignant en tant que « détenteur du savoir » et l’enfant comme rien de plus qu’un récipient à remplir de connaissances, il vise à traiter les enfants comme des individus naturellement curieux au lieu de proscrire une approche « taille unique ».

L’approche traditionnelle est plutôt homogène et manque de nuances individualistes, de sorte que la méthode Montessori vise à apporter un peu plus d’agence à l’apprentissage d’un enfant dans l’espoir de faciliter une meilleure compréhension.

Quelles sont les idées derrière la garde d’enfants Montessori?

Il y a deux idées principales :

Premièrement, les enfants créent leur propre sens de « soi » par l’interaction avec leur environnement. Plutôt que de s’asseoir à un bureau et d’être sermonnés, les enfants sont encouragés à fais des choses. Jouez avec une sélection de jouets, explorez une sélection de zones ; essayez de nouvelles choses et voyez ce qui fonctionne pour eux au niveau individuel.

Deuxièmement, que les enfants ont leur propre voie innée vers un développement psychologique sain. Ce n’est qu’en suivant ce chemin très personnel vers le développement psychologique qu’ils peuvent atteindre un point final sain, et le chemin de tout le monde n’est pas le même.

Cependant, Maria Montessori et son fils, Mario, ont identifié une série de caractéristiques universelles qu’ils ont ensuite appelées « tendances humaines ». Ils sont les suivants :

  • Abstraction
  • Activité
  • la communication
  • Exactitude
  • Exploration
  • Manipulation de l’environnement
  • Commande
  • Orientation
  • Répétition
  • Perfectionnement de soi
  • Travail ou « activité utile »

La philosophie indique que l’éducation doit être construite autour de ces principes afin de faciliter au mieux un développement psychologique sain – idéalement avec l’intention de développer l’indépendance dans tous les domaines énumérés.

Comme il s’agit de tendances « universelles », on peut raisonnablement supposer que les systèmes éducatifs établis dans un sain respect de ces caractéristiques trouveront plus facilement une base ou un fondement à partir duquel ils pourront construire leurs instructions « ad hoc » plus individualistes.

Qu’est-ce que l’approche Montessori pour l’éducation de la petite enfance ?

Il y a un accent strict sur l’apprentissage par l’interaction avec l’environnement, dans cette philosophie.

Il encourage ce qu’il appelle «l’activité libre» dans un «environnement préparé» établi. Ce que cette activité peut être, et même quel type d’environnement est requis, dépend de l’enseignant individuel – et en partie, devrait être inspiré par les besoins individuels de l’élève.

La philosophie fournit des indications sur ce à quoi ces environnements devraient ressembler et recommande aux enseignants de prendre quelques notes clés :

  • Un aménagement qui facilite les déplacements et l’activité
  • Beauté et harmonie, propreté de l’environnement
  • Construction proportionnée à l’enfant et à ses besoins
  • Limitation du matériel, de sorte que seul le matériel qui soutient le développement de l’enfant est inclus
  • Commande
  • La nature en classe et en dehors de la classe

À quoi ressemble un programme préscolaire Montessori/garderie Montessori ?

Il existe plusieurs possibilités pour une structure préscolaire Montessori, mais la plupart soulignent l’importance d’un «nido», ou «nid».

Ce nid est idéal pour les enfants capables de marcher sans aide – les « élèves » ont souvent entre deux et quatorze mois.

Ils sont destinés à servir les enfants jusqu’à l’âge de trois ans, avec une certaine latitude en fonction des politiques de l’école.

Ils privilégient l’utilisation de matériel, de jouets, d’environnements et d’activités adaptés à la taille et au développement psychologique de l’enfant.

Un accent particulier est mis sur le développement de la confiance dans la « toilette » à ce stade.

Une fois que l’enfant est un peu plus âgé, entre trois et six ans, il est transféré dans ce qu’on appelle une « maison des enfants ».

Cette ‘Children’s House’ sert de salle de classe plus traditionnelle. Il a une capacité de vingt à trente enfants dans des groupes d’âge mixtes et est doté d’enseignants et d’assistants parfaitement formés.

La pièce est remplie de meubles adaptés aux enfants. Tout est à leur portée – toutes les tables sont petites, toutes les étagères et bibliothèques sont petites ; par rapport à un adulte, tous les meubles seront plus bas que la taille.

L’enseignant fournira une série d’activités, et chaque enfant sera encouragé à développer des compétences dans l’activité qui elles ou ils ont choisi. L’enseignant ne les pousse pas dans une activité particulière.

Dans une classe Montessori, le rôle de l’enseignant est de guider. Rien de plus.

Les activités mettent l’accent sur le développement des capacités physiques, comme frotter ou balayer; mais ils proposent également des activités plus scientifiques, ainsi que le développement de la compréhension mathématique et des compétences linguistiques.

Par exemple, les enfants sont encouragés à utiliser des lettres de papier de verre plutôt qu’un stylo et du papier lorsqu’ils apprennent à écrire. Les enfants tracent autour de ces lettres de papier de verre, en prononçant le nom de la lettre au fur et à mesure. La philosophie soutient que ce système jette les bases de la compréhension, sur lesquelles s’appuieront les leçons futures.

Et l’école à la maison Montessori ?

La philosophie Montessori se transpose facilement à la maison.

En raison de la « liberté » prônée en ce qui concerne les cours et les activités, une salle de classe n’est pas nécessaire.

Chacune des leçons proscrites par une approche Montessori peut être reproduite à la maison, mais l’enfant aura du mal à se développer sur les aspects sociaux de la philosophie tout en manquant de contemporains. Cela peut s’avérer être un problème une fois que l’élève atteint les étapes élémentaires de la scolarité.

À quoi ressemblerait une expérience élémentaire Montessori ?

Ces classes accueillent des élèves âgés de six à neuf ans, mais il n’est pas rare de voir des classes avec une tranche d’âge de six à douze ans.

L’accent est toujours mis sur le choix indépendant et sur la poursuite de leurs propres intérêts au sein de la classe. À ce stade de développement, un étudiant peut s’attendre à être initié à des sujets tels que l’histoire et la biologie – et être encouragé à explorer davantage celui qui lui plaît le plus. Celles-ci sont désignées dans la philosophie comme des « grandes leçons ».

Ils seront introduits au début du trimestre scolaire et l’élève approfondira le sujet au fur et à mesure du trimestre.

À quoi ressemble un collège lorsqu’il est fait dans un style Montessori ?

L’éducation à ce niveau est moins bien développée qu’aux stades antérieurs.

En mettant davantage l’accent sur la garde d’enfants plus tôt, la philosophie est quelque peu vague lorsqu’elle est étendue aux étudiants plus âgés.

Maria Montessori n’a pas développé de programme pour adolescents de son vivant, mais un certain nombre d’écoles ont tenté d’étendre les enseignements aux adolescents.

Le consensus commun entre ces écoles est que la philosophie fonctionne mieux lorsqu’elle est appliquée dans les zones rurales, ce qui suggère qu’il peut être préférable pour les étudiants de quitter les villes les plus fréquentées pour étudier à la campagne.

Qu’est-ce qu’un centre d’éducation Maria Montessori ?

Un centre d’éducation Maria Montessori est simplement une école qui enseigne selon la philosophie Montessori. Il existe de nombreuses installations de ce type dans le monde entier.

Ceux-ci ne doivent pas être confondus avec LE Centre d’éducation Maria Montessori, le principal centre d’enseignement Montessori. Situé au Canada, c’est essentiellement « le principal » en termes d’écoles Montessori.

Besoin d’un certificat d’enseignement bon marché? (TEFL/TESOL)

L’option TESOL de l’International Open Academy est un choix populaire pour les professeurs d’anglais en ligne. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en savoir plus :

En quoi consiste la formation des enseignants Montessori ?

La formation peut être reçue sous trois formats différents :

Un cours menant à un diplôme est disponible pour ceux qui cherchent à devenir compétents dans tous les groupes d’âge et peut être suivi en cours d’un ou deux ans. C’est la seule option pour ceux qui cherchent à devenir un enseignant de style Montessori à part entière.

Un cours de certificat est un cours du soir plus court à temps partiel qui a lieu au printemps. Il est spécialisé dans la production d’assistants, mais sa formation est insuffisante pour ceux qui cherchent à diriger la classe en tant qu’enseignant.

Une série de conférences est proposée à ceux qui souhaitent simplement en savoir plus sur l’approche sans suivre un programme d’études formel. Il ne s’agit pas d’une qualification et ne constituera pas une « formation des enseignants ».

Alors, comment cela peut-il être appliqué dans ma classe ?

Même sans prendre le temps de devenir une enseignante Montessori pleinement qualifiée, cela vaut peut-être la peine de prendre à cœur ses réflexions sur le libre choix et l’interaction physique.

C’est évidemment plus utile à ceux d’entre vous qui enseignent l’anglais à des enfants plus jeunes, et si vous suivez de grandes classes, vous aurez du mal à appliquer la théorie à chaque enfant individuellement, comme l’indique la philosophie.

Si vous enseignez l’anglais à des étudiants de plus de dix-huit ans, vous aurez du mal à trouver une utilité à cette philosophie. Comme indiqué ci-dessus, la recherche sur l’éducation Montessori pour les élèves plus âgés est presque inexistante. La philosophie consiste à les développer en une personne plus complète – si votre élève a vingt-cinq ans, il est probablement déjà assez développé…

Mais ceux d’entre vous qui enseignent à des étudiants âgés de six à quinze ans, ce que je soupçonne être la plupart d’entre vous, alors vous trouverez peut-être quelque chose qui vaut la peine d’être retiré de tout cela.

Essayez de mélanger vos leçons, en introduisant des « accessoires » et des éléments physiques dans vos leçons. Faites-leur jouer avec des objets tangibles et encouragez-les à développer les compétences pour lesquelles ils montrent une véritable passion.

Plus important encore, considérez les ramifications de l’abandon de la dynamique traditionnelle élève-enseignant. Plutôt que d’être un instructeur pour transmettre des connaissances dans un vase vide, dans l’espoir de le remplir, que se passerait-il si vous les traitiez comme des êtres «naturellement curieux» ?

C’est quelque chose à penser.

Maintenant, vous pouvez considérer cette philosophie tout en explorant d’autres méthodes d’éducation telles que l’enseignement en ligne en tant qu’activité secondaire depuis chez vous. Ou consultez un autre article ci-dessous :



A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.